Début et fin de période fiscale : bien comprendre l’année comptable

10 Oct 2018 | Bon à savoir, Entrepreneurs

Considérée comme la période la plus difficile de l’année pour les comptables, la période fiscale qui commence dès l‘automne pour certains ou en janvier pour d’autres se termine lorsque toutes les déclarations de résultats sont envoyées. Cela vous parait compliqué ? Pas de panique, nous vous aidons à comprendre la période fiscale dans cet article.

Qu’est-ce que la période fiscale ?

 La période fiscale est la période durant laquelle votre entreprise est tenue de déposer le bilan de l’exercice précédent. Cette période imite un calendrier civil et possède 12 mois. Le bilan comptable doit être déposé au plus tard à la fin du premier trimestre, c’est-à-dire à la fin du mois de mars et peut être certifié par un cabinet d’expertise comptable. Dans le cas des entreprises faisant le choix d’externaliser leur comptabilité, il est obligatoire de faire appel à un expert-comptable titulaire du Diplôme d’Expertise Comptable.

 

Des pénalités de retard

 La plupart des entreprises clôturent leur activité en fin d’année civile, soit au 31 décembre, cependant ce n’est en aucun cas une obligation. D’ailleurs, pour certaines activités, il peut parfois être judicieux de placer la date de clôture de l’exercice en cours d’année. La date de clôture tient une importance majeure, d’autant plus qu’il est de plus en plus courant de recevoir des pénalités (accompagnées de majorations) si les dates limites de dépôt des pièces comptables ne sont pas respectées.

Nous vous conseillons de regrouper vos pièces comptables et de préparer vos comptes annuels à l’approche de la fin de votre exercice comptable. Profitez d’une période calme dans votre travail pour vous pencher sur cette activité.

 

Durée de l’exercice comptable

Sachez que la durée du premier exercice comptable de votre entreprise est sujette à quelques modifications. En effet, il n’y a pas de durée minimale pour votre premier exercice comptable et sa durée maximale est de 24 mois. Choisissez votre durée d’exercice en fonction du démarrage de votre activité ou encore de vos bénéfices. Vous pourrez également faire le choix de vous aligner sur l’année civile.

 

Faire appel à une aide administrative pour gagner en efficacité

 Afin de consacrer plus de temps à votre travail, envisagez de faire appel à une assistante administrative. Avoir recours à une personne spécialisée dans l’aide administrative vous facilitera grandement la tâche lors de la période fiscale. En effet, votre assistante jouera un rôle d’intermédiaire entre vous et votre expert-comptable. Ensemble, ils pourront échanger et rester en contact pour garantir la bonne gestion financière de votre entreprise. Avoir un assistant capable de faire le lien entre vous et votre expert-comptable vous assurera de toujours rester informé de l’avancée de votre liasse fiscale. Par ailleurs, l’assistante administrative sera à même de déchiffrer le langage de votre expert-comptable et d’éclairer vos éventuelles incompréhensions sur certains documents financiers. Un véritable gain de temps, et donc d’argent !

Vous avez désormais les clés en main pour réaliser vos bilans comptables en temps et en heure, sans subir de pénalités ou de majorations. Bon courage !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Aussi, si vous souhaitez discuter avec nous de vos besoins en assistant(e) administratif(ve) et obtenir un devis pour une première intervention. Il ne vous reste plus qu’a remplir le formulaire de contact ci dessous ou bien contactez-nous au 06 42 96 95 99.

13 + 12 =

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d'obtenir des statistiques de visites Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer